ehpad

Madame S., directrice d’un EHPAD dans le 13

Parlez-moi de vos rapports avec vos collaborateurs au sein de votre EHPAD.

Mme S. : Nous faisons en sorte que les salariés ne manquent de rien. Plusieurs dispositifs permettant de prévenir et de limiter les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) et les accidents du travail ont été mis en place depuis plusieurs années maintenant.

Par exemple, des rails aux plafonds avec des harnais pour manipuler les résidents en toute sécurité sont installés dans quasiment la totalité des chambres. La structure dispose d’un lit de douche motorisé, de verticalisateurs, disques de transfert… Les salariés sont équipés de baskets ou de sabots anti-dérapants… Tout l’équipement est pensé pour préserver la sécurité et la santé des soignants.

De plus, la direction générale est très à l’écoute. La porte de mon bureau est toujours ouverte à l’ensemble des collaborateurs. Nous essayons autant que possible de satisfaire leurs besoins. En matière de formation, notre plan va au-delà de l’obligation légale, afin de répondre au mieux aux demandes de chacun.

Des procédés pour favoriser le bien-être au travail des salariés sont également présents : des ateliers « qualité de vie au travail » avec des cours d’aquagym, d’aquabike, de marche nordique, de massage ou encore de yoga, réalisés par des professionnels de chaque discipline. Une salle snoezelen ainsi que des masques de luminothérapie sont également à disposition, afin de diminuer le stress ou favoriser le repos de chacun.

“Nous ressentons une immense fierté pour nos équipes.”

On sent que vous portez une attention toute particulière au bien-être des salariés.

Mme S. : Nous faisons en sorte que les collaborateurs se sentent soutenus et écoutés. C’est pourquoi, en plus des ateliers et dispositifs précités pour améliorer la qualité de vie au travail, nous avons mis en place des groupes de parole avec un psychologue.

Nous pensons que personne ne travaille dans un EHPAD par hasard : c’est un choix. On côtoie la mort assez régulièrement :  il est alors fondamental de se soucier de l’intégrité physique des salariés et de leur bien-être. Soit pour s’évader un peu le temps d’un atelier, soit pour avoir accès à l’écoute professionnelle d’un psychologue, afin que les souffrances éventuelles de chacun soient accompagnées et évacuées le plus rapidement possible.

“Chaque salarié doit avoir accès à un matériel adéquat et fonctionnel.”

Quelles sont vos priorités en matière de choix d’équipements ?

Madame S. : Le matériel mis à disposition répond strictement aux normes en vigueur. De plus, une maintenance est régulièrement effectuée pour prévenir toute défaillance. Chaque salarié doit avoir accès à un matériel adéquat et fonctionnel.

Est-ce qu’il y a de la place à l’innovation pour les salariés de votre EHPAD ?

Madame S. : Notre animatrice nous soumet une multitude de projets. Chaque salarié a la possibilité de solliciter la direction générale pour présenter ses idées. Nous venons par exemple de valider deux projets : un calendrier de l’Avent, auquel la direction va participer (chaque salarié déposera un petit cadeau à destination d’un autre salarié), et la création d’un salon d’esthétique, pour détendre le corps et l’esprit. Des réunions d’expression libre sont également mises en place pour tous les collaborateurs, afin que chacun puisse faire des propositions pour améliorer les conditions de travail ou le bien-être des équipes.

Parlez-moi de la fierté que vous avez en tant que directrice de ces équipes justement.

Madame S. : Nous ressentons une immense fierté pour nos équipes. Au cours de cette crise sanitaire, les collaborateurs ont été et restent très impliqués dans leur travail, mais également dans leur vie personnelle. Ils se protègent et protègent également leurs proches et nos résidents. Nous les en remercions aussi souvent que possible, à l’instar des familles des résidents. Il est important que les salariés sachent que les efforts qu’ils font au quotidien sont connus de tous. Ils font un travail difficile, ils sont fatigués, mais ils sont toujours présents pour prendre soin des résidents, et ce, malgré les difficultés supplémentaires actuelles.

Nous les en remercions. Nous sommes très, très fiers d’eux !